Aphtes : qui et quand consulter ?

Écrit par les experts Ooreka

Les aphtes ne nécessitent pas forcément de consultation médicale notamment lorsqu'ils s'agit d'aphtes vulgaires ou banals : ceux-ci disparaissent souvent au bout de quelques jours de manière spontanée.

Aphtes : les cas où vous devez consulter

Mais dans certains cas, il est important de consulter votre médecin car ils peuvent être trop invalidants ou par exemple être le signe d'une autre maladie plus grave :

  • Si les aphtes sont récidivants.
  • S'ils apparaissent en nombre important.
  • Si ce sont des aphtes géants (plus de 1cm de diamètre).
  • S'ils persistent au bout de 15 jours.
  • S'ils saignent.
  • Si la douleur est trop forte.
  • Si les aphtes apparaissent à différents endroits : bouche, parties génitales, yeux, articulations.
  • Si d'autres symptômes s'ajoutent à l'apparition de vos aphtes : rougeurs dans les yeux, douleurs abdominales, diarrhées, lésions cutanées...

Aphtes : les différents médecins que vous pouvez consulter

  • Pour faire soigner vos aphtes, s'ils sont récurrents ou importants, adressez-vous tout d'abord à votre médecin généraliste.
  • Pour poser un diagnostic précis, votre médecin pratiquera :
    • Votre examen général.
    • Des analyses plus poussées s'il les estime nécessaires : bilan sanguin, biopsie...
  • Selon votre forme d'atteinte aphteuse, le médecin généraliste pourra ensuite vous rediriger vers des spécialistes : gynécologue, stomatologue, ophtalmologue...

Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !